UA-88444374-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2018

Le scandale des données de Facebook avec Cambridge Analytica

Près de 90 millions de profils d'Américains sur Facebook ont été utilisés par la société Cambridge Analytica pour "changer le comportement" de ces usagers de Facebook.

D'après certaines personnes, Trump lui même a été surpris par son élection à la présidence des Etats-Unis d'Amérique. Steve Bannon, son conseiller stratégique lors de la campagne électorale, a gagné son pari grâce à l'analyse des données Facebook et des techniques de Big Data.

Facebook Cambridge Analytica.PNG

Grâce aux techniques de Big Data, analyse de données en grand nombre, et les données que récoltent les réseaux sociaux, les techniques manipulatoires dont font partie entre autres les "fake news" deviennent extrêmement puissantes.

D'où la tourmente dans laquelle est entré Mark Zuckerberg, le président de Facebook dont l'action a chuté de 185 $ le 16 mars à 155 $ le 5 avril 2018, soit une perte de près de 20%.

L'utilisation des données personnelles est enfin sur la table au niveau international. Espérons que les Européens ont enfin compris l'importance des données personnelles et les dangers de leur utilisation.