UA-88444374-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2018

Comment acheter des actions

Je réponds aux nombreuses questions qui me sont posées sur les modalités pratiques d'achat d'actions.

La procédure type est la suivante mais sachez que les banques ont des organisations différentes. Vous devez donc appeler ou rencontrer votre conseiller.

L'action Swiss Fintec Invest AG (ex-wee.com) dont le siège est en Suisse est cotée sur Euronext Paris. Son cours peut être consulté sur ce lien. Une action possède deux "identifiants" : un mnémonique MLWEE et son numéros ISIS : CH0309050059.

Le compte titres :

Pour acheter et vendre des actions non éligibles au PEA et PEA/PME, il faut avoir un compte titres.

Avec certaines banques, il est créé automatiquement avec le premier ordre d'achat en bourse. Appeler son conseiller pour connaître la procédure.

Les principaux ordres (99% des besoins des particuliers)

  1. L'ordre au marché est le plus simple.
    Par exemple, acheter 1000 actions MLWEE. Si le cours est à 0,35€, l'achat se fait à ce cours mais si le cours est à 0,40€ à la présentation de l'ordre le prix total sera de 400 €. Lorsqu'il s'agit de petites sociétés comme MLWEE (les small caps), la volatilité est beaucoup plus grande que pour les grosses capitalisations du CAC40. Il vaut donc mieux des ordres limites pour MLWEE.
  2. L'ordre limite
    par exemple, l'action cote 0,42€. Vous ne souhaitez pas l'acheter plus de 0,40€. L'ordre est "achat limite à 0,40€". Votre ordre ne sera exécuté que si le cours est égal ou inférieur à 0,40€ sur une période donnée. C'est le genre d'ordre à privilégier pour les premiers pas en bourse.
  3. Ordre à seuil de déclenchement
    C'est un ordre qui vous permet de sécuriser votre plus-value. Imaginons que vous ayez acheter MLWEE à 0,35€ et que l'action cote 0,42€. Vous pouvez passer un ordre à seuil de déclenchement de vente (ou stop) à 0.40€ pour une période donnée avec une plus-value de 14%. Si le cours descend à 0,40€, l'action est vendue et vous réalisez la plus-value de 14% hors frais bancaires de transaction
    Si l'action monte à 0,50€, vous annulez votre ordre précédent et le remplacez pour un ordre de vente stop à 0,45€ par exemple pour sécuriser une plus-value de 28% hors frais de transaction.

Durée de validité

  1. Validité "jour"
    Ordre valable pour la journée. S'il n'est pas exécuté dans la journée, votre ordre est annulé.
  2. Validité "à révocation"
    Votre ordre peut-être exécuté jusqu'à la fin du mois civil.
  3. Validité jusqu'à une date fixée par vous
    Vous fixez vous-même la date.

Frais de bourse

Sachez qu'à chaque transaction, la banque vous facturera des frais, variables suivant les banques et le montant des transactions. Par exemple 2,1% pour une opération à 1 000€ soit 21€.
Certaines peuvent vous facturer aussi des frais pour la tenue de votre compte titres même sans opérations.

Comment passer un ordre ?

L'ordre peut être passé de différentes façons, suivant les banques :

- directement sur un site dédié de trading

- par courrier

- par téléphone

Je donne l'exemple d'un courrier type :

OBJET : Achat (ou vente ) d'actions

Veuillez acheter (ou vendre)

xx actions de la société Swiss Fintec Invest AG - MLWEE (ISIS CH0309050059)

au prix de yy euros l'action (ou achat yy€ limite) à partir de mon compte zzzzzzzzzzzzz.

Durée de validité : 31 octobre 2018 (par exemple)

Bien à vous,

07/10/2018

Acheter des actions de Swiss Fintec Invest AG, pourquoi pas ?

Vous le savez la société mère du groupe wee a changé de nom et est devenue Swiss Fintec Invest AG. Ses caractéristiques boursières : MLWEE et son ISIN : CH0309050059.

Vous pouvez avoir son cours sur ce lien : https://investir.lesechos.fr/cours/action-weecom-ag,xpar,...

Aujourd'hui, vous pouvez acheter une action à 0,40€. Je pense que son cours va atteindre 1 euro dans les mois à venir pour une raison simple. C'est une "penny stock", moins d'un euro, encore inconnue du grand public. A ce cours, la société est valorisée à 289 millions d'euros. Elle a connu un plus bas à 0,216€ le 25 septembre dernier en dessous de l'offre Family & Friends.

Elle va acquérir de la notoriété car elle va être cotée sur une bourse germanophone et surtout, elle va lancer une ICO dans les mois à venir qui va la faire découvrir à nombre d 'investisseurs potentiels.

cours SFI.png

29/05/2018

Warren Buffett s'exprime sur le bitcoin

"Le Bitcoin est un actif qui ne crée rien." Bitcoin is an asset that creates nothing.

"Le bitcoin dépend de l'excitation de l'acheteur suivant." Bitcoin depends on excitment of next buyer.

https://www.cnbc.com/video/2018/05/07/buffett-bitcoin-inv...

Il s'agit ici essentiellement du Bitcoin et non des autres 1600 cryptomonnaies. Il faut savoir que toutes celles qui n'apportent pas de valeur ajoutée vont disparaître soit 95%. A ce jour 800 ont déjà disparu mais il s'en crée tous les jours de nouvelles.

Publié dans Finance | Tags : bitcoin, btc | Lien permanent | Commentaires (0)

26/05/2018

Qu'est-ce que les "big four" ?

Les "Big Four" sont un oligopole de 4 réseaux d'audit comptable et financier qui sont par ordre d'importance du chiffre d'affaires :

Deloitte
PricewaterhouseCoopers
Ernst & Young
KPMG.

Leur mission : certifier que les états financiers comptables et financiers présentés par la direction d'une société sont sincères et conformes aux principes comptables spécifiés dans le rapport d'audit.

Pour quoi : pour permettre aux investisseurs potentiels, actionnaires et autres acteurs économiques d'avoir confiance dans les états financiers présentés par les sociétés, cotées en bourse ou non.

Une société cotée en bourse dont les comptes ne sont plus ou pas certifiés, ou certifiés avec réserves voit son cours de bourse chuter fortement.

Cette situation d'oligopole pose un problème majeur.

Plus de détails ici.

09/05/2018

Pour comprendre réellement la blockchain et les cryptomonnaies

Dans le cadre des " Lundi de l’IE ", organisés par le Cercle d’Intelligence Economique au Pôle Léonard de Vinci, la conférence : Monnaies cryptographiques et blockchain : où en sommes-nous ? par Jean-Paul DELAHAYE, mathématicien chercheur au CNRS.

Allez voir aussi le conseil.